A la lisière des champs, la mer à perte de vue …
En cours de rédaction ..... Merci pour votre patience.

A la lisère des champs, la mer à perte de vue …

Une lisière verte court au sommet d’une falaise crayeuse, tantôt teinte des ocres de l’argile dissoutes par les pluies, et les sources venues faire un dernier saut , tantôt décorées et ceintes de silex disposés en fines strates régulières.

Voici le rempart ultime de la terre, que vient rogner la mer, dans ses tumultes de tempêtes, laissant après les avoir roulés, vague après vague, les biscornus et tranchants silex, en ronds galets, formant à ses pieds, un bourrelet protecteur que le poids des ans réduira en un fin tapis de sable.

Ce littoral, à nul autre pareil, laisse en permanence au visiteur, cette hauteur de vue sur la mer, adossé à cet écrin de verdure. Cette falaise nous laisse entrevoir, que l’épaisseur de la couche cultivable, ponctuée d’énormes grés, n’est pas si importante, et que l’érosion des sols, est un mal, qu’il nous est plus permis d’ignorer.

Conception/réalisation Lionel Tran Infographie - crédits photos copyright 2010 com com mer et lin - réalisé avec la technologie spip